CLOUER L'OUEST
Séverine Chevalier


Collection Territori
11x18 cm – 180 pages
10 euros

EPUISÉ
Le roman a été réédité à La Manufacture de Livres en juin 2015
et a reçu le prix CALIBRE 47 en 2016

Longtemps je ne me préoccupais pas de la scène blanche. Elle me hantait en sourdine et je faisais taire ses murmures,
ou les laissais cogner, légers, aux parois d’une minuscule boîte, enfouie au plus profond de moi.
Les bourdonnements de l’extérieur remplissaient leur office de fossoyeurs efficaces, diligents.
Je ne savais pas qu’alors, les cadavres refusaient de se décomposer.

Vingt ans après son départ, Karl est de retour chez les siens.
Le plateau de Millevaches est enneigé. Les arbres sont noirs.
Noirs comme la bête qui se cache dans les bois et que nul ne parvient à abattre.

Séverine Chevalier est née en 1973. Elle vit à Marseille.
Clouer L'Ouest est son deuxième roman, après Recluses paru aux éditions Ecorce.

:::

ECHOS

« En refermant ce livre (en attendant le prochain de Séverine Chevalier, en le guettant déjà),
passent des souvenirs : des bribes de Millet – le maître du plateau –, mais, aussi d’Hemingway, et bien sûr de Giono.»

La Cause Littéraire

« (...) parce que le mot ne peut pas tout. Il ne peut pas le cœur, les entrailles, le regard neuf sur ces choses ordinaires,
tout ce qui a été profondément affecté par notre lecture... Ou de façon si lourde, si maladroite,
alors que tout,
dans la fulgurante beauté de Clouer l'Ouest, est aérien et juste.
»
Le Vent Sombre

« Roman dense et tendu, où chaque souffle, chaque craquement de branche sous le poids de la neige a son importance,
où un geste et un regard sont aussi capitaux qu'une déclaration de guerre. »

K-Libre


« Cette impossibilité d’un futur se retrouve dans la lutte entre l’inné et l’acquis que Séverine orchestre de main de maître
avec en toile de fond la victoire inexorable de l’inné, de l’atavisme. »
Garoupe

























conception du site : minusculoptique